Parcours Métiers de la formation


Master 2 MEEF mention Pratiques et Ingénierie de la Formation

Parcours « Expertise en Formation des Adultes » (ExFA) et « Formation et Accompagnement des Enseignants » (FAcE ),

des formations en partie à distance pour développer et valider des compétences professionnelles dans la formation.

Publics cibles


  • Parcours ExFA : Ce parcours est dédié à la formation des adultes, quel qu’en soit le domaine (ex : technique, artistique, psychologique ou tout autre). Il intéressera les formateurs.trices qui veulent renforcer leurs compétences pour la formation et les valider par un bac + 5, ou devenir formateur.trice de formateurs.trices, ainsi que les spécialistes d’un domaine désireux de devenir formateurs.trices dans ce domaine : d’acquérir des compétences pour ce faire et de les valider par un diplôme universitaire.
  • Parcours FAcE :  Ce parcours est dédié à la formation des enseignants. Il intéressera les formateurs.trices d’enseignants qui veulent renforcer leurs compétences et les valider par un bac + 5 ou les enseignants du premier ou du second degré qui veulent devenir formateurs.trices. Il comporte une partie de la formation au CAFFA et au CAFIPEMF : les enseignants certifiés CAFFA ou CAFIPEMF sont dispensés de ces enseignements (qui représentent 61h et 11ECTS sur les 346h et 60ECTS de la formation). Inversement, ceux qui valident ces enseignements dans le master, les valident aussi de facto pour ces certifications, grâce à un accord avec le rectorat de Limoges.

Contenu des parcours et objectifs pédagogiques associés


Les deux parcours partagent cinq sixièmes de leur contenu. Ils sont tous deux organisés en trois Unités d’Enseignements (UE), composées chacune de plusieurs éléments, tous déclinés sur les deux semestres.

Ces UE sont :

  • Outils de la formation :  dans cette UE sont enseignées les bases théoriques et pratiques générales de l’accompagnement des enseignants, notamment les professeur.e.s stagiraires (en parcours FAcE) et de la formation des adultes, ainsi que celles des technologies de l’information et de la communication pour la formation. L’objectif est ici de maîtriser les savoirs et savoir-faire fondamentaux actuels de la formation : connaissances théoriques dans le champ de la formation, compréhension des dynamiques relationnelles en formation, pratiques de la formation à distance, compétences en communication…
  • Analyse des pratiques professionnelles et réflexivité :  dans cette UE sont enseignées différentes méthodes d’analyse des pratiques enseignantes (en parcours FAcE) et professionnelles. Aussi une formation à l’éthique basée sur l’attention et la responsabilité et des ateliers d’analyse des pratiques professionnelles complètent cela, afin d’atteindre l’objectif de maîtriser les savoir-être fondamentaux pour satisfaire l’éthique dans la formation. Les buts sont d’adopter un recul réflexif sur ses pratiques de formateur.trice et de s’outiller pour entrer dans une dynamique d’apprentissage sur soi et d’amélioration de sa pratique tout au long de sa carrière.
  • Recherche, pratique et ingénierie de la formation :  d’une part cette UE se concentre, en résonnance avec d’autres enseignements de la première UE, sur l’ingénierie de la formation. L’étudiant.e (ou le.la stagiaire) sera accompagné.e pour créer une formation innovante qu’il.elle mettra en œuvre pendant le master dans un terrain d’expérimentation. D’autre part, il.elle sera formé.e à l’apprentissage d’une démarche scientifique, à différentes méthodes de recueil de données et sera accompagné.e pour les mettre en œuvre dans son terrain d’expérimentation (ou en lien avec ce dernier) puis rédiger et soutenir un mémoire scientifique. Il s’agit donc ici d’articuler mise en œuvre d’une formation et adoption d’un recul scientifique sur celle-ci. Cette UE inclut aussi des cours d’anglais, obligatoires dans un master.

Organisation des enseignements


Ces parcours ont été conçus pour pouvoir être suivis en parallèle d’une activité professionnelle, y compris pour des personnes qui habitent loin de Limoges, car seulement un tiers du volume est en présence (moins de 50h par semestre), concentré sur quelques jours. Les deux autres tiers se font à distance : chaque parcours est donc une formation hybride.

Les cours en présentiel sont tous concentrés sur deux semaines et 7 à 10 vendredi dans l’année (mais en tout seulement 14 jours pour les certifiés CAFFA ou CAFIPEMF qui suivent le parcours FAcE) :

  • La première semaine des vacances de la Toussaint
  • La première semaine des vacances d’hiver de la zone scolaire A (celle de Limoges)
  • Quelques vendredi dans l’année qui sont annoncés avant la rentrée

N. B. : Chaque élément d’UE validé est définitivement acquis. Ainsi le M2 peut être validé en deux ou trois années. Cela est conseillé en particulier aux candidat.e.s qui continuent une activité à temps plein à côté, car l’obtention d’un diplôme de niveau master 2 nécessite a priori un travail personnel conséquent. Comme l’expérience l’a montré, c’est très demandeur pour de tels candidat.e.s de le valider en un an, même si c’est possible.

Equivalences

En plus des équivalences déjà mentionnées à propos du CAFFA et du CAFIPEMF (qui représentent 61h et 11ECTS), les candidat.e.s attestant d’une qualification en technologie du numérique pour la formation (ou l’enseignement) ou en anglais peuvent être dispensés respectivement de 46h (7 ECTS) ou 30h (4 ECTS).


Pré-requis


Administrativement pour s’inscrire en M2, il est nécessaire soit d’être titulaire d’un diplôme de Master 1 (M1) ou équivalent (maîtrise…), soit d’avoir obtenu une validation des acquis professionnels, possible pour les personnes qui justifient d’un exercice professionnel passé (se renseigner sur les formalités et modalités auprès de la Direction de la Formation Continue :   ).

Si vous êtes en formation initiale et titulaire d’une licence, il vous est conseillé de suivre d’abord un M1 recherche (en sciences de l’éducation et de la formation de préférence), tout en vous mettant en contact avec la direction du M2 PIF, de manière à y construire un projet pertinent. À l’université de Limoges, le M1 « Diversité, Éducation et Francophonie » est un parfait tremplin pour le M2 PIF.

Il est important de noter que le master n’a pas vocation à former à des contenus de formation (ex : technique, artistique, psychologique ou tout autre) autres que la pratique et l’ingénierie de formation. Ainsi un pré-requis indispensable est que le.la candidat.e ait déjà une expertise dans un domaine dans lequel soit il est déjà formateur.trice, soit il.elle voudrait devenir formateur.trice. D’ailleurs dans le cadre du master, il.elle devra mettre en œuvre une formation, ce qui présuppose un contenu de formation déjà au moins en partie maîtrisé.

Débouchés


Outre l’expertise en formation des adultes (ExFA) et en formation et accompagnement des enseignants (FAcE), ce master 2, qui forme par et à la recherche, peut déboucher sur une poursuite en thèse de doctorat en sciences de l’éducation et de la formation. Etant données les règles en vigueur à l’Ecole Doctorale, il est nécessaire pour cela que le mémoire ait été encadré par un.e enseignant.e chercheur.e docteur.e et que la note de recherche soit supérieure ou égale à 14/20.

Modalités, coûts et financement possible de l’inscription à ce master


  • en formation initiale : les droits d’inscription nationaux en master s’élèvent à 243 euros, auxquels s’ajoute la CVEC (Contribution Vie Étudiante et de Campus), soit 91 euros (sauf pour les boursiers)
  • en formation continue : les droits d’inscription en master (243 euros) s’ajoutent aux frais inhérents à la Direction de la Formation Continue (500 euros). Le master PIF figure dans les formations référencées par le Réseau National de la Certification Professionnelle (fiche RNCP31854). Ce master est donc éligible au Compte Personnel de Formation (CPF) : les frais d’inscription sont donc susceptibles d’être pris en charge par votre employeur ou par Pôle Emploi selon votre statut.

Dates :

Les dossiers d’inscription peuvent être transmis aux contacts ci-dessous jusqu’à la rentrée de septembre (et à la DFC s’il s’agit de formation continue).

Les candidats ayant besoin d’une VAP (car non titulaires d’un bac+4) peuvent candidater en avril-mai prochain (la date limite de soumission des dossiers de VAP étant aux alentours de fin mai – à voir plus précisément avec la DFC).

Contacts